Je Tisse

Vertige de l'Oiseau

Je TisseIllustration of the Poem [ Artist ]Ivy Jacobsen

Je tisse

Je tisse
une chanson
vraiment délicate
et légère comme le lotus
poussé sur l’eau du ciel transparent
vers les plus hauts vents me libérant.
Encore
une chanson
si douce et feutrée
aux reflets bleutés comme le temps
qui oublie l’heure l’instant d’un battement,
opus magnum de nos cœurs ouverts.

Je tisse
le fil de la rosée goutte à goutte
au crépuscule chaque matin.
J’apaise
les souvenirs d’un parc solitaire
qui atteint comme il le peut l’aurore
jonchée sur la cruauté glacée.

Et puis
je psalmodie
encore des notes
en dérive de ma solitude
et cueille les fleurs avec la voix
au creux du clair-obscur des sous-bois.
Je vole
sa mélodie
au ciel rougissant
par les feux des plaisirs écrasés,
capture les pétales brisés
tombés des hautes branches du cerisier,
prélude pour l’ardeur d’un brasier.

Je tisse
le fil…

View original post 56 more words

One thought on “Je Tisse

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s