FLEUR ADORABLE DU SOLEIL LEVANT

Je caresse avec mes yeux

Ta beauté éclatante

J’inspire ton impudicité

Désorienté comme une abeille

Ivre de ton parfum

Secrètement, je baise tes plis opulents

D’autres abeilles jalousement je vois

Grégaire autour de toi

Assoiffé de ton nectar

Comme je voudrais te cacher

Cacher ta nudité

T’envelopper dans mes bras

Te garder tel un trésor

Te garder telle une perle en coquille

Mais hélas!

Soupirant insensé que je suis

Voluptueuse, tu te donnes

Sauvagement au premier venu

Allègre de plaisir

Insouciante du lendemain

Ne s’occuper de rien

 

ANITA BACHA

consecration-d-francis-apied

Illustration/Artiste/Francis Apied