AMOUR 

Amour,
Your name, I wrote in the sand,
The sand washed away;
Your name, I have forgotten;
Your smile haunts me still;
Your mouth too,
Small and pouting,
Sweet and sour, as a ripe Chinese shrub guava,
Red in craving;
Your eyes,
Yeah, your eyes!
Secretive, mysterious, impossible to unveil,
Bury the covert affairs that you relished,
Enclosing forever your secret!
Love of one night!
Love of a summer holiday!
As the sand slides between my fingers,
Your silhouette slips away from me,
Disappears in the skyline,
Swept away by the waves,
Leaving behind,
The silence,
which is killing me.

Anita Bacha

Illustration/Photography/Anita Bacha

https://www.instagram.com/anitabacha/

 

Advertisements

Prête-moi ta plume

Prête-moi ta plume pour écrire une poésie
Ma plume n’a plus d’encre
Les mots d’amour s’effritent sur un parchemin éraflé
Prête-moi ton cœur de poète passionné
Mon cœur a perdu son innocence
Les amours ont laisse un parcours des heurts inconsolés
Prête-moi tes yeux pour voir un monde inédit
 Mes yeux voient un grand étendu d’argile gris
La vie ne m’a pas épargné le supplice
Prête-moi tes larmes pour effacer les blessures
Mes larmes sont gelées sous des paupières bouffisses
J’ai respirée l’amour et Les déchirements de cœur
Prête- moi tes bras le soir pour m’assoupir
Mes bras sont las de lutter
Le sommeil n’est pour moi qu’un lointain souvenir
Anita Bacha

Illustration/Source/Internet